La soudure TIG

La soudure TIG est un type de soudure à l'arc, ce type de soudure permet d'atteindre la température nécessaire à la fusion d'un métal grâce à un arc électrique sous protection gazeuse. La spécificité de la soudure TIG est que le gaz utilisé est un gaz inerte, de plus pour une soudure TIG on utilise une électrode non fusible et réfractaire en tungstène pour former l'arc, c'est de la que vient son nom TIG qui signifie Tungstene Inert Gas.

Quel matériel utilise t'on pour réaliser une soudure TIG ?

Pour réaliser une soudure TIG on utilise un poste à souder spécifique du même nom (poste à souder TIG), cet appareil se divise en 4 éléments :
-    une torche composée d'une électrode de soudage non-fusible en tungstène et d'une buse en céramique permettant de gérer le flux de gaz sur la soudure.
-    Une bouteille de gaz dans laquelle est stocké le gaz de protection et qui est équipée d'un détendeur et d'un débitmètre  
-    Le transformateur électrique qui va permettre de faire fonctionner l'appareil
-    Le cordon de raccordement qui va permettre de relier la torche à la source d'énergie et au gaz
Comme pour tout soudage il faudra bien sûr ajouter à cela le métal d'apport qui permettra de créer la soudure.

Les électrodes utilisées pour une soudure TIG

Chaque métal a des caractéristiques différentes c'est pour cela qu'il faut bien choisir les électrodes que l'ont va utiliser en fonction du métal à travailler.
-    Tungstène pur : pour les alliages aluminium
-    Tungstène et oxyde de zirconium : pour les alliages d'aluminium
-    Tungstène thorié : utilisé pour tous les types d'aciers même inoxydables il est de plus en plus remplacé par le tungstène cérié au cérium ou au lanthane.

Le gaz de protection

Le choix du gaz de protection présent dans la bouteille est très important et dépend de l'élément que vous souhaitez souder, il existe quatre combinaisons possible sur un poste de soudure TIG :
-    L'argon pur, le plus souvent utilisé
-    Argon et hélium, qui permettent un soudage plus rapide
-    Argon et l'hydrogène, encore plus performants que les précédents permettent une soudure plus nette
-    Argon et azote, utilisés spécifiquement pour des soudures d'aciers complexes.

 

 



Lire
Lire
ET MAINTENANT


© 2019 Groupe FLDI - Design AdapT-T - Agence TTMO
contact@groupe-fldi.com 04.68.76.17.46