La chaudronnerie

La chaudronnerie est un secteur qui regroupe les métiers de chaudronnier, de soudeur et de tuyauteur, elle consiste à la fabrication d'objet à partir de métaux en feuilles (acier, inox, cuivre...), destinés aux différents secteurs de l'industrie. La chaudronnerie est présente partout autour de nous puisque la plupart des objets que nous utilisons dans la vie quotidienne sont passés à un moment donné par un métier de la chaudronnerie.

Evolution de la chaudronnerie

Au XIVe siècle, les compagnons chaudronniers travaillaient les métaux en feuilles manuellement avec des techniques appelés le battage et le martelage. Ces compagnons fabriquaient principalement des chaudrons, des objets d'art religieux et autres récipients très utilisés à  cette époque (les casseroles, les seaux, les fontaines...). Les matériaux travaillés à cette époque étaient l'acier, le cuivre,  le zinc, le plomb et le laiton.

Depuis le XXe siècle la chaudronnerie a évolué, notamment avec l'apparition de machines qui se perfectionnent de jour en jour pour travailler les métaux comme la presse à emboutir et les tours à repousser. Au niveau des matériaux le secteur à aussi beaucoup évoluer puisque on travaille désormais l'acier inoxydable, l'aluminium, le titane ainsi que les matières plastiques, c'est notamment pour cela que la chaudronnerie représente un secteur très important dans l'industrie. 

Les méthodes utilisées dans la chaudronnerie

De nombreuses méthodes de chaudronnerie sont restées ancestrales et sont utilisées par les chaudronniers d'art. Les autres utilisent des techniques très perfectionnés.

  • Le traçage : il consiste à dessiner des pièces à plat sur la matière en vue du découpage des pièces. Ces découpages se font depuis quelques années à l'aide de machines automatisées en 2D ou 3D. 
  • La retreinte : le métal est travaillé du centre vers l'extérieur par martelage ce qui entraîne petit à petit un pliage de celui-ci, le métal va se replier plusieurs fois. Le but de la rétreinte va être de faire disparaitre ces plis, on utilise pour cela un outil appelé le « plissoir ». Lorsque l'on obtient la forme voulue on passe au planage.
  • L'emboutissage : contrairement à la retreinte le métal est travaillé de l'extérieur vers le centre, pour formé un creux à l'aide d'un marteau ou d'un maillet.
  • Le planage : Cette opération vient après la retreinte ou l'emboutissage suivant la méthode choisie pour le changement de forme. Le planage consiste à durcir le métal par écrouissage, le but est de solidifier et de polir le métal.
  • La mise en forme : les éléments travaillés préalablement sont assemblés mécaniquement ou par soudage.

Exemples de chaudronnerie industrielle

Le métier de la chaudronnerie est présent dans la quasi-totalité du secteur de l'industrie. Il permet de fabriquer des équipements comme des silos et des cuves dans l'industrie alimentaire, de la chimie, de l'énergie, il est également présent dans l'industrie de l'aéronautique (fabrication de pièces d'avions), de la charpente (ponts, tunnels...), de l'automobile, l'industrie navale, pharmaceutiques, etc...          

 



Lire
Lire
ET MAINTENANT


© 2019 Groupe FLDI - Design AdapT-T - Agence TTMO
contact@groupe-fldi.com 04.68.76.17.46