La soudure MIG

La soudure MIG est un autre dérivé de la soudure à l'arc, elle utilise le même procédé qui consiste à former un arc électrique afin d'atteindre la température de fusion nécessaire mais la caractéristique de ce type de soudure est qu'elle dispose d'un gaz permettant d'isoler le métal. La soudure MIG est souvent associée à la soudure MAG puisqu'elles utilisent toutes les deux le même procédé la seule différence étant la composition du gaz de protection.

Le poste à souder MIG

Le poste à souder MIG ressemble au poste à souder TIG puisque comme ce dernier il est équipé d'une bouteille de gaz et d'une torche, la différence entre ces deux appareils réside dans la torche. En effet la torche du poste à souder MIG est composée d'un dévidoir de fil à souder qui se déroulera lorsque l'utilisateur appuiera sur la gâchette de la torche et fondra au contact de la pièce.
L'avantage du soudage MIG est qu'il est efficace puisqu'il est semi manuel, en effet l'utilisateur doit seulement appuyer sur la gâchette de la torche il n'a pas à ajouter un métal d'apport puisque celui-ci est déjà dans l'appareil.     

MIG & MAG

La différence entre la soudure MIG et la soudure MAG est la composition du gaz de protection, MIG signifie « Metal Inert Gas » et MAG « Metal Active Gas ». La soudure MIG utilise un gaz dit inerte ou neutre, comme l'hélium et l'argon (ou une combinaison des deux), qui sont des gaz qui ne réagissent pas avec le métal fondu. Le procédé MAG utilise au contraire des gaz qui réagissent avec le métal fondu, pour cette procédure on utilisera donc des gaz actifs comme la combinaison de l'argon et du dioxyde de carbone. La soudure MAG est principalement utiliser pour l'acier.    

 

 



Lire
Lire
ET MAINTENANT


© 2019 Groupe FLDI - Design AdapT-T - Agence TTMO
contact@groupe-fldi.com 04.68.76.17.46